in ,

Les bienfaits des Caïmite ou pomme-lait

Caïmite coupé en deux

La caïmite est le fruit du caïmitier, rond et rouge-violet, dont la peau épaisse contient du latex. Elle a la forme, la taille et le poids d’une pomme et s’appelle aussi pomme étoile car lorsque l’on coupe le fruit perpendiculairement, apparaît un cœur en forme d’étoile mais elle est aussi appelée pomme-lait car une pulpe laiteuse sort lorsque l’on coupe le fruit.

Son nom provient de celui donné par les Indiens Taïmos.

Description

Le caïmitier est un arbre fruitier et autofertile (faculté de se fécondé tout seul), sa taille varie entre six à trente mètre de la famille des sapotacées. Son écorce de teinte rousse et quelque peu crevassée, il renferme un latex blanc, il montre un feuillage persistant, d’une teinte particulière, d’un beau vert brillant sur le dessus et jaune dorée duveteux en dessous. Ces feuilles sont pétiolées et lancéolées avec une inflorescence disposées en faisceaux et des petites fleurs d’un vert pâle, elles ne sont visibles que de septembre à octobre. Son fruit la caïmite se présente d’une couleur varié pouvant aller du vert-jaune au rouge-violet, sa peau à un aspect ridée et contient une pulpe laiteuse, un peu gluante et de une à quatre graines.

Origine

Il tire ses origines des Antilles, des basses terres du Mexique et d’Amérique centrale. A présent on le retrouve dans tous les climats tropicaux de la planète.

Caïmitier et ses fruits les caïmites

Les vertus de la caïmite

La caïmite contient une grande richesse en vitamines A, B et C, des oligo-éléments, du calcium, du fer, des glucides, des lipides et des protéines.

Ses feuilles, son écorce et son fruit possèdent de nombreuses vertus bienfaitrices.

Bien que son usage, ne soit pas très connus en Europe, cette plante est assez renommé dans la majeure partie des îles tropicales, sa principale fonction est le traitement des diarrhées et des bronchites, en application sur la peau il soigne les plaies et les blessures. Son utilisation pour le diabète est faite avec certaines précautions, et il est un remède pour soulager des douleurs rhumatismales.

Caïmite

Utilisation traditionnelle

La caïmite était autrefois, un remède contre la pneumonie et les affections inflammatoires (laryngite et l’angine de poitrine), la consommation de ce fruit, calmait aussi les troubles intestinaux.

Ces feuilles servaient à traiter les plaies, à combattre le diabète ainsi que les douleurs rhumatismales. Son écorce en décoction était utilisée comme tonique et stimulant, très bénéfique pour freiner la toux, idéal pour enrayer les diarrhées, la dysenterie et les hémorragies et aussi contre certaine maladie sexuellement transmissible avec la gonorrhée (chaude-pisse) et le catarrhe de la vessie. Son latex en cataplasme, soigne efficacement les abcès, on pouvait l’utiliser sécher et conditionné en poudre comme un vermifuge puissant.

Précautions effets secondaires, contre-indications

Il est nécessaire de préciser que les pépins ne doivent en aucun être consommés, ils ne sont pas comestibles.

Dosage, posologie

Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Consommation

La caïmite est consommé soit fraiche à la petite cuillère ou soit en jus. Ce fruit peut être servis en dessert ou en entrée, il est dès plus rafraîchissant, et son jus peut être utilisé dans la composition de nombreux cocktails, très apprécié en Martinique.

Son bois possède un fort taux de résistance très prisée pour la construction, sinon il est cultivé principalement pour son aspect ornemental et pour l’ombre qu’il apporte.

En Jamaïque, il est d’usage de préparer une confiture avec son fruit associé à de l’orange et de le consommé exclusivement lors des cérémonies de mariage.

Qu'est-ce que tu penses ?

6 points
Upvote Downvote

Total des votes : 24

Upvotes: 15

Upvotes percentage: 62.500000%

Downvotes: 9

Downvotes percentage: 37.500000%

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Vos commentaires sur Facebook

réactions

Écrit par Aya

Aya est rédactrice sur Sa Ka Fet Matinik. Originaire de Guyane, elle nourrit un amour profond pour la Martinique depuis son arrivée dans l'île à l'adolescence.

Marie-Thérèse Armède, figure emblématique du carnaval de Martinique est décédée

Simon Jurad ©RCI Martinique

Simon Jurad n’est pas mort