in ,

Tout savoir sur la chlordécone – Web-documentaire S01

Ce web-documentaire de 10 chapitres vous propose un état des lieux des recherches menées sur la pollution à la chlordécone, et de l’accompagnement des professionnels et des auto-consommateurs pour réduire l’exposition de la population à la chlordécone.

Une partie de notre territoire est polluée, c’est une réalité. Mais alors comment faire pour y vivre, produire et consommer ? C’est à ces questions que travaille l’ensemble des acteurs, et c’est ce que retrace le webdocumentaire.

CHAPITRE 1 – Comprendre la chlordécone

La chlordécone est une molécule chimique utilisée comme insecticide en Guadeloupe et en Martinique de 1972 à 1993 (date de son interdiction définitive)…

CHAPITRE 2 – La contamination de la terre

Suite à l’utilisation de la chlordécone principalement dans les bananeraies, et malgré son interdiction en 1993, le sol des parcelles sur lesquelles cet insecticide a été utilisé est toujours pollué.

CHAPITRE 3 – La contamination de l’eau

Lorsqu’il pleut, l’eau touchant le sol ruisselle ou s’infiltre. C’est par ces transferts d’eau que la chlordécone se disperse principalement dans l’environnement, soit sous forme dissoute dans l’eau…soit associée à des particules de sol.

CHAPITRE 4 – La chlordécone et la santé

La molécule “chlordécone” fait partie des perturbateurs endocriniens.
Elle est susceptible de perturber notre fonctionnement hormonal. Elle a aussi des effets neurologiques.

CHAPITRE 5 – La chlordécone et l’alimentation

Afin de garantir des denrées alimentaires saines à la population, les professionnels sont soumis à une réglementation européenne, communément appelée “paquet hygiène”. C’est dans ce cadre que la contamination à la chlordécone est traitée.

CHAPITRE 6 – La Chlordécone et l’agriculture

A partir d’un certain seuil de chlordécone dans le sol, la molécule contamine certaines cultures alimentaires sensibles.
Environ 7 000 ha, soit 30% des sols cultivés et 6% du territoire martiniquais ne sont pas adaptés à la production des végétaux les plus sensibles.

CHAPITRE 7 – La chlordécone et l’élevage

La principale source de contamination des animaux élevés sur un sol pollué par la chlordécone est avant tout la terre : un bovin, par exemple peut consommer près de 500 g de terre chaque jour.

CHAPITRE 8 – La chlordécone, la mer, la pêche et l’aquaculture

Les poissons et les organismes aquatiques accumulent par contact ou par leur alimentation de la chlordécone à des concentrations supérieures à celles de l’eau.

CHAPITRE 9 – L’autoconsommation

Chez nous, la consommation de produits issus de notre jardin créole, de notre propre pêche ou de nos animaux d’élevage familiaux est courante ! …mais les mesures de prévention à la production, et les contrôles sur les points de vente mis en œuvre pour les professionnels (agriculteurs, éleveurs, pêcheurs) ne s’appliquent pas aux personnes pratiquant l’autoconsommation.

CHAPITRE 10 – Les mesures en cours et à venir

Le troisième Plan de lutte contre la pollution par la chlordécone en Martinique et en Guadeloupe s’étend sur une période de 7 ans, soit de 2014 à 2020. Il s’inscrit dans la continuité des deux précédents plans et poursuit les actions engagées sur trois axes…

Source: planchlordeconemartinique.fr

Qu'est-ce que tu penses ?

2 points
Upvote Downvote

Total des votes : 2

Upvotes: 2

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Vos commentaires sur Facebook

réactions

Écrit par Aya

Aya est rédactrice sur Sa Ka Fet Matinik. Originaire de Guyane, elle nourrit un amour profond pour la Martinique depuis son arrivée dans l'île à l'adolescence.

Pourquoi mes cheveux naturels ne poussent-ils pas ?

La Martinique, pays natal de Césaire