in

Le corossol : mille et une vertus thérapeutiques

Le corossol : mille et une vertus thérapeutiques

Le Corossol, le fruit magique

Le corossol est le fruit du corossolier (annona muricata, de la famille des annonaceae).

Il mesure jusqu’à 30 cm de long et peut peser jusqu’à 4 ou 5 kg. Son aspect extérieur est d’un vert sombre, son écorce piquée d’épines. Sa chair est blanche et pulpeuse avec des graines noires (indigestes). Au Brésil, ce fruit est appelé graviola, et sapotille dans l’île de La Réunion (qui vient du nom du fruit en Inde, Sapadille),appelée encore soursop en anglais, guanabana en, espagnol ; ou, mang-cau au Vietnam ou encore thu-riankhaek en Thaïlande.

Le corossol est un fruit énergétique ayant une forte teneur en glucides.

Il est riche en vitamine C, laquelle facilite l’absorption du fer (présent également dans le corossol). Il contient également des fibres et des minéraux, notamment du potassium, calcium et magnésium…

La saveur sucrée du corossol permet de le consommer nature sans ajout de sucre. Il se déguste aussi en salade de fruits, jus ou sorbets et même cuit comme en Indonésie en flan ou gratin. Pelé et débarrassé de ses graines, le corossol peut aussi être cuisiné.

Propriétés Thérapeutiques du Corossol

Fruit Annona muricat que du nom, on sent bien que le corossol est bien plus qu’un fruit. Il ne tarit pas de ses propriétés thérapeutiques qui contribuent au bien-être sanitaire.

Si les bienfaits miraculeux du corossol dans le traitement du cancer ont été scientifiquement prouvés, ils semblent pourtant occulter les autres propriétés curatives de ce fruit à épine. Grâce à ses riches composants formés entre autres par des acides aminés, vitamines et minerais, l’Annona muricata est un allié thérapeutique entièrement naturel et ne produit certainement pas d’effets secondaires inopinés à condition de le consommer avec une certaine modération.

En jus de fruit, sorbet ou confiture, le corossol est recommandé dans des cas d’insomnie, de dépression et de troubles nerveux. C’est en outre un agent antimicrobien pour les infections bactériennes, parasitaires et fongiques. Il est aussi bon pour le cœur et stimule la digestion.

Originaire d’Amazonie, le corossol est vert et ressemble vaguement à un cœur. On reconnaît qu’il arrive à maturité par son odeur pénétrante et sa peu plutôt molle.

Un puissant anti-cancer

La nature nous surprend de plus en plus. Les vertus du corossol sont méconnues par la majorité de la population dans le monde et notamment par les personnes qui sont atteintes du cancer. Pourtant, le corossol, encore connu sous le nom de Graviola ou Guanabana, est un fruit dont ses vertus anti-cancéreuses sont scientifiquement prouvées.

L’écorce, les fruits, les feuilles et les racines agissent sur les cellules de notre organisme. Les feuilles de l’arbre peuvent détruire les cellules cancéreuses et agissent dix mille fois plus que la chimiothérapie et cela sans effets secondaires (perte de poids, perte de cheveux, etc.). Le graviola assure sa réputation auprès des chercheurs dans la guérison du cancer du sein, des intestins, des ovaires, du foie et des poumons.

Toutes les parties de cet arbre sont utilisées dans la médecine naturelle, rien n’est perdu puisque l’écorce, les racines, les fruits, les feuilles et les pépins sont tous bénéfiques pour la santé de l’être humain. Selon les résultats des recherches de l’université américaine PURDUE, ce sont les feuilles de cet arbre qui sont plus importantes. En effet, elles peuvent détruire des cellules cancéreuses.

Ainsi, s’il vous arrive de faire chez vous du jus , choisissez avant tout le jus de corossol !

Valeur nutritive pour 100 g de fruit :

Nutriments et composants
Calories66 Kcal
Eau81.16 g
Protéines1 g
Lipides0.3 g
Glucides16.84 g (dont 15 à 20% de sucres)
Vitamines
Provitamine A2 UI
Vitamine C20.6 mg
Vitamine B10.07 mg
Vitamine B20.05 mg
Vitamine B30.9 mg
Vitamine B50.253 mg
Vitamine B60.059 mg
Minéraux
Potassium278 mg
Phosphore27 mg
Magnesium21 mg
Calcium14 mg
Sodium14 mg
Cuivre0.6 mg

Usages traditionnels

L’infusion des feuilles de corossolier favorise la digestion. 1 verre après les repas

Contre les insomnies, utiliser une infusion sucrée de 3 à 6 feuilles de corossolier pour une tasse d’eau.

Pour calmer les enfants trop agités lavez-les avec une décoction à part égale de feuilles fraîches et de feuilles tombées au sol

Contre l’irritation des intestins, un petit corossol vert coupé en deux est mis à macérer pendant une heure dans 1 ou 2 litres d’eau. Boire un verre après chaque repas

La macération des feuilles de corossolier dans l’eau tiède est utilisée en cataplasme pour soulager les brûlures, de type d’érythème solaire.

L’huile, obtenue en pressant des corossols verts et les feuilles, est utilisée en frictions contre les névralgies et les rhumatismes, ainsi que pour combattre les parasites.

Contre les diarrhées utiliser en infusions trois feuilles de corossolier dans un verre d’eau pour un adulte et d’un tiers de feuille pour un enfant

Pour traiter les abcès, utiliser les feuilles chauffées de corossolier avec de la cire de bougie

Pour traiter les dermatoses sèches prurigineuses des enfants froisser des feuilles de corossolier dans un bain tiède et laver l’enfant

La macération de corossol vert dans de l’eau de mer est à appliquer en cas de rhumatisme.

Mise en garde et toxicité.

La présence d’acétogénines et de certains alcaloïdes, suspectés de neurotoxicité, invite à la prudence quant à un usage régulier et répété par voie interne. Il est aussi recommandé de l’éviter chez la femme enceinte ou allaitante, par principe de précaution.

Source : Stop Santé.com | Photo :www.caribfruits.cirad.fr

Qu'est-ce que tu penses ?

25 points
Upvote Downvote

Total des votes : 83

Upvotes: 54

Upvotes percentage: 65.060241%

Downvotes: 29

Downvotes percentage: 34.939759%

Commentaires

Laisser une réponse
  1. Traditionnellement utilisée par les hommes et les femmes dans les cas cas d’insomnie, de dépression et de troubles nerveux. Le Graviola est un agent antimicrobien pour les infections bactériennes, parasitaires et fongiques. Le Corossol est bon le cœur et stimule la digestion.
    Les feuilles Graviola sont aussi utilisées pour les symptômes qui suit : anti inflammatoire et analgésique, coliques intestinales, problèmes hépatiques, diarrhée, arthrite, dysenterie, abcès de bronchite et œdème. Elle sont également utilisées pour traiter les maladies de peau différente, la teigne et soigne l’herpes . En dehors de cela, Elle sont utilisées comme tranquillisant, antispasmodique et combat aussi comme le paludisme.
    Le graviola est chimio protecteur et soulage des effets négatifs de la chimiothérapie.
    Les scientifiques ont mis en évidence qu’un des composés naturels, extrait de la feuille du graviola, l’acétogénine, est capable de s’attaquer de manière sélective aux cellules cancéreuses et constitue, de ce fait, un puissant antitumoral.
    Graviola a des propriétés antioxydantes qui contribuent à l’élimination des radicaux libres du corps.
    Il y a aussi la recherche ( Roman G;.. Curr Op Neurology 1998; 11:539 ) que Graviola peut stimuler les récepteurs de sérotonine. Cela peut offrir des avantages anti-dépressifs.
    Conseils d’utilisation : Oral prendre 2 à 3 gélules ½ heure après les repas principaux midi et soir, prise recommandée de 3 mois, faire une pause de 1 semaine et répéter le traitement pour 3 mois de plus.

    https://www.bionaturista.net/17-graviola-corossol-gelules.html

  2. Comment*c’est bien d’aprendre sur le bien fait de la nature mais si vous nous donner des explication detaillées cela nous aidera davantage

  3. Ces feuilles m’ont vraiment aider quand je souffrais d’anémie aplastique . Seulement il faut être patient. Très efficace et aucun effets secondaires. Buvez à jeun deux fois par jours pour de meilleur résultats

  4. Ces feuilles sont très efficaces. J’ai suivi le traitement des feuilles de corrossol quand je souffrais d’anémie aplastique …. Seulement il faut être patient …

  5. J ai ma soeur qui 1 cancer du poumon soit disant avancé aussitôt je lui ai fait des tisanes de corossol pensez vous que cela peut au moins la prolonger par contre je cherche pour une phlebite car à rester coucher elle a sa jambe qui l à fait souffrir

  6. Témoignage d’une cliente Bionaturista
    Voici donc mon expérience :
    2009 Pose d’un stent suite à un infarctus. 2011 Chimio pour un lymphome. 2013, BPCO irréversible.

    En 2014, après opération du poumon gauche, il a fallu pour le poumon droit procéder à une chimiothérapie (au Taxol). En allopathie, rien n’est prévu pour contrer les effets indésirables en dehors de quelques médicaments, la plupart contenant d’autres molécules invalidantes ! Le comble. J’ai tout de suite fait appel à un homéopathe et acupuncteur qui m’ont aidée à traverser ces épreuves. Mon homéopathe, par ailleurs médecin généraliste reconnu, m’a appris une vérité essentielle : « Pour guérir, il faut un corps sain. Je m’applique à vous purifier. » Mon acupuncteur s’occupait des effets néfastes du Taxol sur les terminaisons nerveuses, mains et pieds.

    A l’hôpital, après la première cure, j’avais caché que je voyais un homéopathe, à raison, puisque lorsque je le leur ai dit, ils ont sauté au plafond : « Vous êtes folle ! Et si ces médicaments annulaient les effets du Taxol ?!!! », « Non, ai-je répliqué, l’homéopathie aide mon corps à résister aux effets indésirables du Taxol, voire plus. De plus, comme vous le savez, ce sont de doses homéopathiques !»… Finalement tout s’est apaisé, et devant mes résultats positifs, quelques internes m’ont même demandé ce que je prenais.

    A la troisième cure au taxol, mon cancérologue m’a mis en immunothérapie parce que j’étais, disait-il, suffisamment résistante.

    C’est ce moment-là que mon homéopathe me demande de contacter une cancérologue à Stuttgart, qui donne, entre autres, à ses patients du « Graviola », extrait des feuilles de Corossol. Corossol ? J’en mangeais quand j’étais enfant, puis adolescente et j’adorais ça. Nous en trouvions dans nos montagnes lointaines. Je ne contacte pas la cancérologue mais je cherche sur Internet. Septembre 2015, j’ai achète 8 boîtes de 120 gélules chez Bionaturista et j’en prends 6 par jour, peut-être même plus ! Aucun effet indésirable ! Je garde ce cap.

    En novembre 2016, le médecin de l’hôpital me dit : « Vous êtes en rémission, il faut savoir que vous avez eu un cancer car plus rien ne se voit ou si peu dans les derniers scans ! »… Je reste sous surveillance par des scans réguliers, quatre fois par an. Ce n’est pas la fin du monde et je vais très bien. Je continue de prendre du Graviola Bionaturista. Ma sœur qui habite Taihiti en a planté chez elle et en fait des tisanes. J’en donne parfois à des amis.

    Et oui, je continue de prendre du Graviola Bionaturista, et tous les jours, par protection ! Pas d’effets indésirables, seulement désirables !

  7. Bonjour, Merci pour votre témoignage. J’en ai beaucoup appris. En fait, j’ai un infection au niveau du col de l’utérus. Je suis sous traitement, mais à chaque examen, on me dit col un peu erosé. J’ai appris les vertus du corossol et je voudrais savoir si cette plante agit dans cette zone du corps. J’ai la chance d’avoir cette plante dans mon pays. Du coup je compte commencer les infusions cette semaine.
    Comment utilise -t-on les infusions? Les prend-t-on avec le sucre ? Renseignez moi s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Vos commentaires sur Facebook

réactions

Écrit par N'zoji

CEO & Fondatrice de Sa Ka Fet Matinik .
Quoi de neuf aujourd'hui en Martinique ? Postée devant mon écran d'ordinateur, je me posais souvent cette question , avant . Depuis j'ai crée ce site en 2011. Mon but : Parler de la Martinique et proposer un espace de découverte, d'échange et de partage . Le nouveau site Sa Ka Fet Matinik est destiné à vous informer, vous divertir et vous faire participer.

Macaron antillais au coco

Macaron antillais au coco